Le chef AKPLIBI est aidé dans sa tâche d’administration du village par des notables ; des chefs de quartiers et un conseil de sages ; des responsables chargés des affaires de jeunesse et des femmes. Le village compte cinq (05) quartiers dirigé chacun par un chef de quartier. Les chefs de famille dirigent à leur tour les familles que comptent les quartiers.

Les notables sont désignés par le village pour former ensemble avec le chef l’organe exécutif de la communauté villageoise. Le conseil des sages est composé des autorités morales parmi lesquelles le parrain du chef du village appelé (FIA TO) ; le propriétaire du village ( DIKRO DUTO) et les prêtres traditionnels chargés de la célébration des cérémonies et rites traditionnelles ; les chargés de la sécurité des populations ( ABLAFO) et les tradipraticiens.

Les relations du village de Danyi N’digbé avec les autres villages se gèrent entre le chef AKPLIBI et ceux des villages concernés. Au plan cantonal, Togbui AKPLIBI traite avec le chef du canton de KAKPA dont fait partie N’digbé HINI GBEDZE en qualité de collaborateur immédiat.

Par rapport aux relations avec l’Etat le chef AKPLIBI traite avec le représentant du pouvoir central ( Préfet de DANYI ) en tant que chef d’un village relevant de la préfecture.

Selon la chronologie l’on peut distinguer :

-Togbui AKPLIBI I (Mr KUTUADU Kossi… )

-Togbui AKPLIBI II ( Mr MODE Botsi… )

-Togbui AKPLIBI III (Mr WOTTOR Kossi……)

-Togbui AKPLIBI IV (Mr EKLUBOKO Atsutsè)

-Togbui AKPLIBI V (Mr WOTTOR Koudzo…...) de …………….jusqu’à nos jours.

 

Fondé en  1911 le village de Danyi N’digbé est le premier village situé à l’aurore du plateau de Danyi en venant de Kpalimé passant par Kpélé Adéta. Il est fondé quarante et un an ( 41 ans) après la guerre tribale qui oppose les peuples Danyi aux Ashantis du Ghana en Mars 1870. Le nom N’digbé qui veut dire « parole du matin ne trompe pas » découle de la concertation de nos aïeux tôt le matin pour quitter Kakpa-fédomé leur village de regroupement après Notsè. Ainsi l’administration de Danyi N’digbé est régit par un chef traditionnel qui se propose de répondre au nom du trône AKPLIBI tout en se distinguant par son rang de succession. Ainsi de la date de la fondation du village de N’digbe à ce jour les chefs traditionnels se succèdent à la tête dudit village suivant leur durée de vie.

Dans la succession des cinq ( 05 ) Chefs qu’à connu le village de N’digbe jusqu’à ce jour , deux ( 02) régents c’est-à-dire ceux qui jouent le rôle du chef en cas d’indisponibilité ou de décès ont aussi dirigé le village. On peut donc noter le règne des régents

- Mr GAMLI après Togbui AKPLIBI III en la personne de Mr WOTTOR Kossi et

- Mr DOUAMEY Koffi après le décès de Togbui AKPLIBI IV EKLUBOKO Atsutsè

 

Photo du chef du village
Copyright@ndigbe 2010 Webmaster
POUR N'DIGBE, AGISSONS ENSEMBLE
Présentation
Administration
Le CVD
Opportunites
Les Problèmes  
Documents 
Nous contacter